600x600bfDark Side Of The Moon est l’album de la consécration pour Pink Floyd. Jusque-là le groupe avait joué un Rock psychédélique souvent expérimental qui leur avait valu un certain succès dû au talent et à la personnalité de leur leader Syd Barrett. L’état mental de celui l’ayant rendu incontrôlable, le groupe avait dû se résoudre à le remplacer par David Gilmour (qui avait l’avantage d’être un guitariste plus accompli) tandis que le bassiste Roger Waters prenant en main la direction artistique. Sous l’impulsion de ce dernier, Pink Floyd avait réalisé des albums qui montraient peu à peu une volonté du groupe de rendre leur musique plus accessible. Meddle, leur précédent disque, témoignait d’un groupe plus Rock Progressif que Rock expérimental. Avec Dark Side Of The Moon, Pink Floyd continue sur la même voie, supprimant les longs morceaux comme « Echoes ». Cependant, le groupe conserve un certain goût pour l’expérimentation comme le prouvent les intermèdes servant à lier les morceaux entre eux comme un long voyage sonore, mais tout en essayant de ne pas froisser les oreilles d’un public plus large.

« Speak To Me », qui est un enregistrement des battements de coeur de Nick Mason, introduit le disque. Le son monte, un cri et l’on enchaîne sur « Breath », parfait exemple du son de Pink Floyd. Les claviers planants de Rick Wright, la batterie aérienne de Nick Mason, la perfection mélodique de la guitare de David Gilmour. Et puis il y a la voix envoûtante du guitariste qui, même si Rick Wright (un peu) et Roger Waters (de plus en plus) chantèrent sur les différents albums, restera la voix de Pink Floyd. « On The Run » est un résidu du passé expérimental du groupe. Il s’agit d’un instrumental sans instrument. Juste le groupe qui s’amuse avec divers effets. « Time » est en revanche plus intéressant après une intro par divers carillons et un prélude instrumental captivant où les tambours de Mason font merveille. Certaines parties du morceau rappelleront intentionnellement « Breathe ». « The Great Gig In The Sky » est surtout prétexte à mettre en valeur les qualités vocales de la chanteuse Clare Torry, engagée pour l’occasion. Un instrumental vocal de grande beauté. Mais ce n’est rien à côté du chef d’oeuvre de l’album qui suit juste après.

Le bruit d’un tiroir-caisse et un riff de basse immortel signé Roger Waters et c’est le début de « Money », le premier grand hit du groupe et aujourd’hui encore un de ses morceaux les plus connus. Mais l’intérêt du morceau ce n’est pas juste ce riff de basse ou les paroles pertinentes de Waters, ce n’est pas juste les qualités évidentes de la mélodie de la chanson, ce sont aussi les splendides solos que se réservent Dick Parry au saxophone et surtout David Gilmour dans une de ses meilleurs performances. Chaque note est à sa place dans une précision mélodique rare que vient relever le timbre de la guitare et le talent du guitariste à faire ressentir à l’auditeur chaque note. S’il n’est pas le guitariste le plus flamboyant techniquement parlant, il n’en demeure pas moins que Gilmour n’a pas à rougir face au grands guitar heros de l’époque.

Après un tel chef d’oeuvre, il faut dire que le reste de l’album paraît presque fade. Cependant « Us And Them » est très beau (le quatrième grand moment de l’album) et le final « Brain Damage »/« Eclipse » entraîne vers la rêverie. Il n’empêche qu’il a sans doute été abusif de la part du groupe (et de Waters) de jouer l’entièreté de l’album dont certains passages ont quand même vieilli. Dark Side Of The Moon fut un incroyable succès commercial et reste encore un album indispensable du Rock.

Tracklist:
1. Speak To Me
2. Breathe
3. On The Run
4. Time
5. The Great Gig In The Sky
6. Money
7. Us And Them
8. Any Colour You Like
9. Brain Damage
10. Eclipse

Musiciens:
David Gilmour: Chant, guitare, synthétiseurs
Roger Waters: Chant, basse, effets
Rick Wright: Claviers, chant, effets
Nick Mason: Batterie, percussions, effets

Dick Parry: Saxophone
Clare Torry: Chant (5)
Doris Troy: Choeurs
Lesley Duncan: Choeurs
Liza Strike: Choeurs
Barry St. John: Choeurs

Producteur: Pink Floyd

Ingénieur du son: Alan Parsons

Publicités