goldenearring1986Pour se faire une idée de la popularité de GOLDEN EARRING aux Pays-Bas, on se reportera au concert que le groupe donna pour assurer la promotion de ce disque en 1986. Certes gratuit, cet événement rameutait sur une plage de La Haye environ 185.000 personnes dont on peut supposer que le plus grand nombre était constitué de fidèles admirateurs.

Un peu plus de deux ans après un « N.E.W.S. » musicalement un peu décevant, « The Hole » arrivait dans un contexte où le rock avait sensiblement évolué. Déjà sur le précédent, on voyait poindre une certaine modernisation de la production, signe que ce groupe de vétérans — en dépit des apparences — gardait un œil attentif sur ce qui se faisait, et et n’était pas encore décidé à se laisser ringardiser par la nouvelle génération. C’est l’intention affichée dans « The Hole » qui accentue non seulement les choix de production du précédent album, mais aussi l’orientation musicale, qui se veut à mi-chemin entre rock et pop très fortement imprégnés de l’époque.

Si tous les titres ne sont pas à retenir, Golden Earring parvient au moins à assurer une certaine homogénéité dans les atmosphères, exception faite du premier titre (le plutôt rock’n’roll « They Dance ») qui détonne un peu par un aspect plus festif que la suite de l’album. Le très bon single « Quiet Eyes » donne ensuite le ton de l’album, assez mélancolique (Jump And Run), sans pour autant donner le bourdon (les très agréables « Why Do I », « Save The Best For Later », etc.), avec une utilisation relativement fréquente des cuivres en arrière-plan (« Love In Motion », « They Dance »), comme pour contre-balancer l’atmosphère de ce disque qui, au bout du compte, est dans l’ensemble plutôt réussi.

Tracklist :
1. They Dance
2. Quiet Eyes
3. Save The Best For Later
4. Have A Heart
5. Love In Motion
6. Jane Jane
7. Jump And Run
8. Why Do I
9. A Shout In The Dark

Line-up :
Barry Hay : chant, guitare
George Kooymans : chant, guitare
Rinus Gerritsen : basse, clavier
Cesar Zuiderwijk : batterie
___________
Ruud Van Dijk : saxophone, arrangements de cuivres
Piet van den Dolder : trombone
Wim Both : trompette
Peter Kuyt : trompette
Jelle Oortman Gerling : saxophone
Dionys Breukers : clavier
Otto Cooymans : clavier
Pim Koopmans : clavier
Robert Jan Stips : clavier
Jukya Loko : chœurs
Patty Paff : chœurs
Lisa Boray : chœurs

Production : Shell Schellekens

Label : Red Bullet

Publicités