facetoface19851984 fut une année prometteuse pour les bostoniens de Face To Face : en même temps que le groupe sortait son premier album chez Epic, Hollywood lui offrait un peu de lumière dans un film qui marqua plus par sa bande son que par le raffinement de son scénario : « Streets Of Fire ». La chanteuse Laurie Sargent prêtait sa jolie voix sur plusieurs titres du groupe créé spécialement pour le film : Fire Inc, sous la houlette du producteur Jim Steinman, tandis que le reste du groupe faisait de la figuration dans le film. La chaine MTV, alléchée, offrait du temps d’antenne aux premiers singles du groupe, mais bizarrement, le public suivit timidement. Peut-être la pop de Face To Face était alors parfois un peu trop aventureuse ? Ou les singles mal choisis ?

En 1985, Face To Face tentait un retour sous un angle un peu différent, ni plus ni moins commercial que le premier album, mais plus sobre et plus homogène. Finies les incursions rap de « Under The Gun », Face To Face atténuait même ses relents new wave dans les rythmiques et soignait particulièrement ses mélodies, notamment sur les premiers titres, et particulièrement les trois premiers (« Tell Me Why », « Confess » et le plus suave « Why Do I Say ») qui permettaient à Laurie Sargent de montrer ce qu’elle avait sous le capot, vocalement s’entend. Saxophone par ci, sonorités de guitares rappelant l’heureuse époque « Seven The Hard Way » de PAT BENATAR par là ; solos aux accents bluesy bien sentis (When Time Stands Still) et refrains facilement mémorisables (le très AOR « Walking Into The Fire »), Face To Face semblait bien avoir trouvé la juste formule avec ce second album. Pourtant, commercialement, « Confrontation » ne s’imposera pas plus que le précédent.

Tracklist :
1. Tell Me Why
2. Confess
3. Why Do I Say
4. Too Late
5. The 4th Watch
6. Walk Into The Fire
7. When Time Stands Still
8. Shake The World
9. A Boy Like You
10. America’s Dream

Musiciens :
Laurie Sargent : chant
Angelo (Petraglia) : guitare, clavier
Stuart Kimball : guitare, clavier, chant
John Ryder : basse
Billy Beard : batterie, percussions
__________
Bob Gray : saxophone
Keith Aucoin : cuivres
Nelson Bogart : cuivres
Mac Gollehon : cuivres
Stan Harrison : cuivres
Lenny Pickett : cuivres
Bob Cotoia : clavier
Bashiri Johnson : percussions
Arthur Baker : chœurs
Ann Richmond Boston : chœurs
John Cafferty : chœurs
Jeff Calder : chœurs
J.E. Garnett : chœurs
Lotti Golden : chœurs
Kindy Lipkey : chœurs
B.J. Nelson : chœurs
Ed Stasium : chœurs
Steven Van Zandt : chœurs

Production : Ed Stasium, Zach Smith, Arthur Baker

Label : Epic

 

Publicités