b9ea9773f5074af982b9264f517f5ba5A la fin de la tournée de Dog & Butterfly, Nancy Wilson décide de quitter Roger Fisher pour Michael DeRosier. Fou de jalousie, le guitariste deviendra ingérable au point que le groupe n’a d’autre solution que de s’en séparer. Il ne sera pas remplacé. Trois guitaristes, c’était de tout façon un peu trop pour un groupe comme Heart. Howard Leese est donc propulsé soliste du groupe. Brillant guitariste, il s’en sortira dignement. En revanche, il a le charisme d’une moule, et c’est Nancy Wilson qui prendra désormais les pauses du Guitar Hero, bravant sa timidité pour occuper le devant de la scène avec sa soeur. C’est peut-être aussi à cette époque que Heart cesse d’être un groupe unitaire pour devenir véritablement celui des soeurs Wilson, avec un backing band qu’elles finiront par juger interchangeable.

L’album s’ouvre par la chanson titre. « Bebe Le Strange » dispose d’un riff accrocheur. Le fait que Roger Fisher ait participé à sa composition (sa dernière participation dans le répertoire du groupe) y est-il étranger ? Il est permis d’en douter. Quoiqu’il en soit, le titre est bougrement efficace et inaugure du meilleur pour la suite. « Down On Me » est une ballade bluesey que n’aurait pas reniée Led Zeppelin. Il y a comme un parfum de « Since I’ve Been Loving You » mais sans que cela sente, comme souvent, la copie carbone. Les arpèges de guitare ont même plutôt tendance à rappeler les Beatles de la période Abbey Road. Bien que fort réussi, il est malgré tout surprenant de l’avoir mis dès la deuxième place. Il est certain que le titre aurait pris toute sa dimension en étant placé un peu plus tard. Suit ensuite un instrumental à la guitare sèche, une spécialité de Nancy Wilson, avant « Break » un titre bien Hard avec des guitares acérées et une Ann Wilson en pleine forme.

« Rockin’ Heaven Down » est un titre très réussi également et typiquement dans le style pour lequel Heart était connu à l’époque entre passages de guitares aériens et moments plus Hard Rock. Peut-être bien la perle de l’album. « Even It Up » sera lui le titre à succès. Accompagnée par le célèbre ensemble de cuivres Tower Of Power, c’est une chanson parfaite pour danser un bon Rock 70’s. « Strange Night » est un autre titre bien Rock qui n’est pas sans rappeler les Who par certains aspects. Cependant ce n’est pas le plus réussi de par sa composition un peu bancale, malgré quelques bonnes parties de guitares. Comme Keith Richards dans les Rolling Stones, Nancy Wilson a droit à sa chanson chantée. Ici, il s’agit de « Raised On You », un titre très 70’s et plutôt bon dans la lignée de ce que faisait Carole King dans ses titres les plus Rock. Curieusement, alors que Nancy a généralement tendance à privilégier la guitare acoustique dans ses compositions solo, c’est le piano qui est à l’honneur cette fois. « Pilot » est un titre Soft Rock, dans la  lignée de ce qu’il se faisait dans seconde moitié des 70’s. Ce n’est clairement pas le titre le plus mémorable du groupe et il s’oublie assez vite. L’album s’achève par « Sweet Darlin », une ballade où Ann Wilson s’accompagne joliment au piano. Dans le genre Soft Rock, le titre est bien plus fort et poignant que le précédent, certainement grâce à la très belle performance vocale de Ann Wilson.

Premier album de l’indépendance des soeurs Wilson après leurs ruptures avec les frères Fisher, Bebe Le Strange s’en sort plutôt bien. L’album sera un nouveau succès pour le groupe, même si on peut remarquer une baisse des ventes par rapport aux précédents. Cela peut s’expliquer par le fait que le Hard Rock était à l’époque en perte de vitesse, mais aussi sans doute par une réparation des titres un peu malheureuse empêchant ceux-ci d’être mis en valeur autant qu’ils auraient pu. L’album sera également le dernier avec le producteur Mike Flicker qui avait pris en charge Heart depuis leurs débuts. Une erreur que le groupe allait payer très cher.

Tracklist:
1. Bebe Le Strange
2. Down On Me
3. Silver Wheels
4. Break
5. Rockin’ Heaven Down
6. Even It Up
7. Strange Night
8. Raised On You
9. Pilot
10. Sweet Darlin’

Musiciens:
Ann Wilson: Chant, guitare, flute et piano, basse (1, 6, 10)
Nancy Wilson: Guitare, chant et claviers, basse (8)
Howard Leese: Guitare et claviers
Steve Fossen: Basse
Michael DeRosier: Batterie

Producteur: Mike Flicker

Publicités